Guide pour les auteurs de MM : le gay-sex

You may also like...

4 Responses

  1. Ham Tarot dit :

    Salut,
    D’abord, encore merci pour ce guide dont j’avais beaucoup apprécié la lecture à une époque lointaine – une époque où je ne me souciais pas de savoir qui écrivait quoi. :’)

    J’aimerai donc ajouter deux remarques, si vous permettez :

    – concernant la prostate, ce site https://www.lelo.com/fr/blog/5-questions-plus-posees-massage-de-prostate/ (on pourrait l’accuser de vendre son business, mais vraiment, les articles sont sérieux) ; car même dans ce guide, elle est négligée, et c’est pas très très sympa 🙂 (pour les témoignages, ils sont dans les commentaires de la plupart des articles sur le sujet, je laisse les curieux se renseigner ^^ )

    – concernant l’après-sexe, je ne sais pas si c’est plus courant chez les femmes, peut-être la raison pour laquelle vous ne l’abordez pas, mais il y a un petit truc sympa à partager : la fameuse « envie de faire pipi » après le rapport. C’est une réaction réflexe qui permet un nettoyage grossier de l’urètre pour éviter les infections urinaires (proche des fluides en tous genres chez la femme, directement concerné chez l’homme – je ne vous apprends rien !). Évidemment, ce n’est pas chez tout le monde – d’ailleurs, des études sur les infections urinaires chez la femme montrent que celles qui ont ce réflexe y seraient moins sujettes que celles qui ne l’ont pas. Je n’ai pas les chiffres, mais ça me paraît logique. Et évidemment, ça ne protège absolument pas totalement : si vous devez chopper un truc, vous le chopperez… x’) C’est pas très glamour, mais ce serait un détail amusant à lire ^^

    Voilà, encore merci pour ce guide que je suis vraiment ravi d’avoir retrouvé ! 🙂

    • Merci pour ton commentaire. 🙂
      Du coup, tu aurais voulu voir mentionner où la question du massage prostatique ? Parce que c’est vrai qu’on n’en a pas parlé plus que ça, si ce n’est la question de « où est située la prostate et comment l’atteindre ? » mais, mise à part cette localisation peu connue de la prostate, généralement il n’y a pas spécialement de soucis en matière de description de massage prostatique, non ?
      Et on peut mettre un mot sur l’envie d’uriner post sexe, oui, pourquoi pas ? ^^

      • Ham Tarot dit :

        De rien !
        En fait, c’est surtout dans le premier guide, quand c’est affirmé que « un homme ne pourra pas atteindre la jouissance sans caresse sur son sexe ». Ce n’est pas seulement du domaine de l’exception, même si ça nécessite un apprentissage de son corps et un peu d’entraînement ; certains hommes préfèrent même ne pas stimuler le sexe et la prostate en même temps, car les deux sensations sont vraiment différentes et ne s’accommodent pas toujours ensemble. Peut-être juste une petite formulation pour préciser que ça dépend vraiment de chacun, et qu’il faut apprendre à connaître son corps pour savoir ce qui nous fait du bien ou pas. On peut généraliser et faire des moyennes, mais quand ça sonne un peu trop comme une affirmation, ça me gêne un peu x) Bon, c’est juste une ligne, hein ! Rien de dramatique non plus ! xD

  2. D’acc’. Ca marche. En fait, c’est compliqué depuis le début, cette histoire de fréquence, et c’est clair que ça peut être source de désaccords, parce qu’on a tous notre vision individuelle à ce sujet, mais je l’ai quand même fait apparaître (après avoir sondé vraiment beaucoup de monde et checké beaucoup de sources) parce que ça me paraissait utile de le préciser : au moins pour aider les autrices à situer si ce qu’elles écrivent est quelque chose de très commun/fréquent ou si on part dans une situation plus rare ou qui nécessite certaines conditions, comme tu le fais remarquer, auquel cas il peut être utile de le faire apparaître. Mais pas de soucis, je vais éditer. 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :