4ans_petit

Auteur : Valéry K. Baran.

Éditeur : Laska.

4ème de couverture : Quatre ans, deux mois et dix-huit jours. C’est le temps qui s’est écoulé depuis que Yohan a rencontré Thomas pour la première fois. Une première fois inoubliable, suivie de nombreuses autres… mais aussi de disparitions, de silences. Jamais d’aucune déclaration, d’aucun engagement.

Ce soir, alors qu’il erre dans un club gay de Paris, Yohan est surpris de retomber sur son ancien amant. Et incertain de l’attitude à adopter. Peut-il se satisfaire d’une nuit de passion brute alors qu’il a si longtemps espéré davantage ?

Genre : Érotique. Romance homosexuelle. Sex club.

Format : Nouvelle. Numérique. 34 pages environ.

Une suite existe : Cinq ans et neuf jours.

Où le trouver ?

Non disponible actuellement. Paru initialement aux éditions Laska, reparaîtra aux éditions HQN.

Genèse :

Cette fiction a été écrite à la demande du fanzine Squee Mag qui m’a demandé un OS « bien pornish » en original entre deux hommes. C’était ma première fiction originale, à part un précédent essai extrêmement court, et j’ai eu envie d’écrire sur le milieu des sex-clubs et de la difficulté que peut présenter un tel milieu pour quelqu’un qui tomberait amoureux. J’ai demandé à l’occasion à l’un de mes amis fréquentant ce milieu de la lire, histoire de vérifier que je n’avais pas marqué de bêtises, donc c’est censé être réaliste sur ce plan.

Cette fiction a été publiée dans la Yaoi Box de Squee Mag, qui composait l’une des deux box proposées sur leur stand, soit la Yaoi Box et la Yuri Box, et qui a été vendue en juillet 2012 (épuisée depuis).

Je l’ai finalement proposée aux éditions Laska en automne 2013 pour un appel à texte de romance M/M qui correspondait tout juste à la longueur de ce texte.

Je me suis depuis lancée dans une autre nouvelle sur les personnages de cette fiction, le format de la Yaoi Box m’ayant poussée à rester dans un format assez réduit (et encore : j’ai sacrément dépassé !), et cette fois écrite du point de vue de Tom. Et j’y ai introduit de nouveaux personnages. Si le jeu me plait, je continuerai peut-être ainsi, en écrivant derrière une autre nouvelle du point de vue de l’un des nouveaux personnages introduits, etc., ce qui pourrait être amusant à faire.

Extrait :

On en parle ?

Cela n’a rien d’une romance nunuche (je me méfie beaucoup du terme « romance »), et c’est clairement un texte érotique. J’ai commencé la lecture dans un couloir de l’école de musique, en attendant la fin d’un cours, hier après-midi. L’histoire a été suffisamment prenante pour que je souhaite finir la lecture du texte le soir-même. Je peux faire durer des lectures qui ne me plaisent qu’à moitié, les reportant de jour en jour. Autrement dit, Quatre ans, deux mois et dix-huit jours ne m’a pas plu qu’à moitié.

Lire l’intégralité de l’avis ici.

  • Dans la rubrique « coup de cœur » du site Blue Moon

Voici la seconde bonne pioche de ce petit marché, cette petite nouvelle contemporaine très courte est très réussie, romantique malgré son côté sombre, bien écrite.

Lire l’intégralité de l’avis ici.

J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur, très sensuel sans tomber dans le vulgaire ou la surenchère. Une nouvelle qui nous entraîne dans la relation pour le moins compliquée entre Yohan et Thomas, où le coeur et l’attirance physique tour à tour s’opposent et se complètent.

Lire l’intégralité de l’avis ici.

Le style est bon, vraiment, et ça c’est un des trucs les plus importants pour moi. Quand on dit “ça se lit bien”, j’ai toujours vaguement l’impression que ce n’est pas aussi appréciateur que ça devrait l’être, qu’on qualifie ainsi une écriture sans accroche, fluide, mais qui justement ne retient pas le lecteur. Je ne dirais donc pas que ça se lit bien (vite) mais au contraire que ça se lit avec plaisir, qu’on a envie de revenir sur certaines phrases pour mieux les savourer.

Lire l’intégralité de l’avis ici.

Vous devez absolument lire ce livre j’ai frissonné au fil des pages de ces « retrouvailles », des sentiments contradictoire qui s’entrechoquent comme les corps s’entrechoquent… C’est tout simplement délicieux et un peu dur à la fois.

Lire l’intégralité de l’avis ici.

Wahou !! C’est un rythme très soutenu. L’histoire est très haletante, magnifiquement racontée, très bien détaillée et terriblement excitante.
Tout est là ! Efficace ! Les décors et les personnages sont bien décrits à tel point que je me suis vu dans les scènes !
Que du bon !

Lire l’intégralité de l’avis ici.

Et, pour la version qui avait été postée sur le net avant l’envoi aux éditions Laska, sur ses anciens lieux de publication (les liens ne renvoient plus qu’aux commentaires associés) :