Auteur : Valéry K. Baran

4ème de couverture :

Les bonnes résolutions sont faites pour ne pas être tenues…

 « Non » ? Comment ça « non » ?! Charlie n’arrive pas à y croire ; c’est bien la première fois qu’un homme refuse de coucher avec elle ! Pourquoi Romain a-t-il repoussé ses avances ? Pourtant, elle aurait bien aimé se rapprocher de lui et passer quelques heures dans ses bras musclés et réconfortants. Car, depuis qu’elle est revenue dans la maison dont elle a hérité, la nostalgie menace de l’engloutir. Mais hors de question de se laisser gagner par la morosité ! Avec les travaux de la maison de son enfance, elle devrait être sur place pour un bon bout de temps ; cela devrait lui laisser le temps d’atteindre son nouvel objectif : faire craquer Romain…

Format : Numérique. 68 pages environ. Ou papier, dans le recueil Des romances et des mots.

Où le trouver ?

harcorp_sym_2010_4c_temp_hires-150x150amazon_logo-8-150x150poets-ring-ebook-kobo-logo-200x200-150x150 itunes_11_logo-150x150  google_play_icon___logo_by_chrisbanks2-d4s1i75-150x150 fc3a9dc3a9ration_nationale_d_achats_des_cadres_logo-svg-150x150

 

 

En version papier :

harcorp_sym_2010_4c_temp_hires

Genèse :

Généralement, je n’écris pas sur des éléments qui me sont trop proches, même s’il y a toujours un peu de moi-même dans mes écrits. Et puis, pour cette histoire, j’ai eu envie de reprendre une trame que j’avais commencée auparavant et que j’avais gardée en tête, depuis, avec l’envie de la poursuivre : c’était l’un des essais abandonnés pour le Salon du livre 2015 (si vous trouvez quelques points communs entre Charlie et Liz, ils viennent de là). A l’origine, j’avais donc pensé à centrer l’intrigue autour d’une maison au Brésil mais, cet élément n’ayant plus lieu d’être, j’ai eu envie d’écrire sur une autre région : une que je connais très bien et dont je suis amoureuse du caractère naturel, soit celle où je vis.

Le lieu décrit dans cette histoire existe donc. Il est peu loin de chez moi et je vais parfois me baigner dans le coin. La maison de Charlie est vraiment tenue par une communauté qui y vend des produits biologiques, fait gîte et organise des chantiers de jeunes. M. Zitter existe aussi, Mme Sabatier est issue de plusieurs grands-mères de ma connaissance (même si j’ai changé leurs noms, bien sûr). Et Charlie et Romain appartiennent tous deux à deux types de personnes que l’on peut croiser par chez moi : une population rurale, représentée par Romain, et une post baba cool, représentée par Charlie. Toutes deux s’entendent ou s’affrontent, parfois, et j’ai eu envie d’en parler, aussi : pas seulement des beaux paysages mais aussi de ces gens-là, qui aiment la nature et se construisent des rêves souvent plus jolis les uns que les autres… une histoire qui donne envie de plonger tout entier dans l’eau et de suivre son envie de l’instant !

Quant à Romain, son histoire est directement inspirée par celle de l’un de mes amis. Cette nouvelle lui est donc dédiée, avec l’espoir qu’il puisse un jour tomber sur une petite Charlie qui le fera revenir sur ses résolutions de célibataire endurci !

Extrait et présentation :

Dans la petite vidéo suivante :

Vous pouvez aussi lire le début avec Calameo.

Nouvelle parue également dans le recueil Des romances et des mots :

HQN_Desromancesetdesmots_couv Valéry K. Baran

On en parle ?

J’ai été complétement conquise par cette histoire pas ordinaire qui monte crescendo en puissance. Les émotions sont intenses et parfaitement transcrites. Nous nous attachons petit à petit aux personnages qui ont un passé assez puissant et dont le poids est important sur leur épaules. En quelques pages, nous assistons à la naissance d’une histoire formidable.

Lire l’intégralité de l’avis ici.

Valéry possède apparemment la formule secrète pour savoir me toucher en plein cœur à chaque fois… Cette nouvelle était pour moi la plus intimiste de toutes, j’ai plongé dedans sans aucune envie d’en sortir.

Lire l’intégralité de l’avis ici.

Une histoire dense qui parle d’une rencontre amoureuse mais également de l’exploration intérieure d’une personne. C’est très bien écrit, avec peu de scènes sensuelles mais elles sont superbes. Le défi est relevé haut la main.

Lire l’intégralité de l’avis ici.

Avec une plume fluide, captivante et addictive, l’auteur prouve une fois de plus qu’elle possède ce don particulier pour mettre en symbiose la Sensualité à la Tendresse avec cette petite touche d’extravagance. C’est Fascinant.

Lire l’intégralité de l’avis ici.