Victoire, bilan et projets

Par Hope Tiefenbrunner.

Voilà un post que j’aurais aimé faire fin août! Celui dans lequel j’annonce que je suis enfin parvenue au bout de l’écriture de Une bière, des mangas et un sourire charmant. Victoire donc!! Et pas des moindres.

En effet, dans mon post du 25 juillet où j’annonçais fièrement avoir bouclé mon camp nano, je n’omettais pas de dire que je me galérais avec le 9eme et ultime chapitre de ma fiction: et bien je viens seulement de le boucler. J’ai fais une pause bien sûr pendant mes vacances, en espérant que prendre du recul me permettrait de le mater…. ça n’a servi à rien. Il a donc fallu que je m’acharne, encore et encore, que je fasse des nouvelles version encore et encore. J’ai du en arriver à 7 fichiers différents sur mon ordi à la fin. Et franchement, il y a eu bien des moments où je me suis dis que j’allais juste laisser tomber, que je n’écrivais que de la m…de etc etc…. (Je sens que ça fait écho chez certaines personnes!) Et là de me demander à quel moment mon petit loisir fait pour me détendre avait pris cette direction là!

Parce que franchement, si j’ai déjà buté sur des textes, galéré sur des scénars par le passé, jamais encore ça n’avait été aussi laborieux. Mais franchement, maintenant que c’est fait, je suis vraiment contente et fière de moi parce que je suis allée au bout, dans la douleur certes, mais au bout quand même. Et si je me suis juré de ne plus jamais (PLUS JAMAIS, JAMAIS, JAMAIS, JAMAIS!) rallonger un texte si je n’avais pas prévu de le faire au départ, j’ai quand même trouvé l’expérience intéressante et enrichissante et je ne regrette pas de m’être embarquée là dedans (c’est plus facile à dire quand on a vaincu hein!).

Ma nouvelle de 10 000 et quelques mots est désormais une histoire de 62 000 mots et des poussières et se trouve actuellement en relecture chez ma bêta-lectrice. Après quoi et bien je vais sûrement attendre un peu avant de la relire pour les dernières corrections et je l’enverrai chez HQN. Et on verra bien ce que ça donnera.

C’est donc un bilan un peu mitigé car j’aurais aimé avoir bouclé cette histoire fin juillet pour profiter du mois d’août pour relire tranquillement mon autre projet en cours (Malchance, objet magique et fiançailles imprévues), me remettre à son écriture tranquillement sur septembre, octobre et profiter du prochain nano pour arriver au terme. Le tout sera donc décalé et vu mon état de fatigue actuel, j’envisage de ne pas participer au nano cette année… mais novembre est encore loin alors ne prenons pas de décision hâtive.

Donc pour les 15 jours à venir, mes projets sont les suivants:

– Finir de relire les 2 derniers chapitres de ma fanfic Jeux de Scène.

– Relire les 13 premiers chapitres de malchance, objets magique et fiançailles imprévues pour me remettre dans le bain avant d’attaquer la suite qui promet d’être coton elle aussi (je sens que je pourrais remercier mes années d’auteur de fanfic Naruto qui m’ont appris à gérer des scènes de combat).

Après quoi, je rêve d’écrire une histoire bateau avec un scénar proche de 0 …. et qui me repose le cerveau : bonjour PWP mon ami!

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Magena dit :

    Bravo !
    C’est un sacré boulot que tu as fait^^ (ça fait, genre, deux ans que j’y pense pour développer un OS et je continue de réfléchir, alors tu as toute mon admiration !)

    Bon courage pour les corrections et je sors les pompons pour l’encourager pour ton autre projet. (Oh et Jeux de scène est presque finis ? Je vais pouvoir le télécharger et le lire d’une traite 🙂 )

    Et vas-y doucement, prends soin de toi !

    • opelleam dit :

      Et bien je te dirais de bien y réfléchir en effet. Après là je partais de loin parce qu’au départ, je n’avais vraiment aucune idée. Ce n’est pas évident au final, d’autant qu’un OS a une chute en soit. Maintenant, j’ai certaines fanfic pour lesquelles j’aurais rapidement trouvé un prolongement, c’est juste que celle-là, je ne voyais pas du tout.
      Je me suis peut-être un peu précipitée aussi, sans prendre le temps de trop réfléchir au départ, ce qui explique les obstacles que j’ai eu en cours de route.

      Et oui, encore un mois en gros et Jeux de Scène sera entièrement publiée, tu pourras y aller (ça va te tenir un moment malgré tout hein! parce que elle fait quand même plus de 500 pages A4 la bestiole …. je n’en reviens toujours pas d’avoir pondu une telle quantité de texte!)

Répondre à opelleam Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :