Il n’est jamais trop tard pour faire un bilan

Par Hope Tiefenbrunner

Le premier trimestre de 2017 s’est terminé, et c’est après tout un moment comme un autre pour dresser un bilan. Le bilan que j’avais prévu de rédiger en début d’année, mais que j’ai repoussé sans cesse. Et c’est bien à l’image de l’impression que m’ont laissé ces 12 derniers mois : débordée.

Parce que j’ai vraiment eu l’impression de l’être toute l’année et d’être sous l’eau en permanence. Débordée par l’écriture et les activités annexes qui s’articulent autour, débordée dans mon boulot, dans mes projets perso autre que l’écriture, bref…pfffffffff.

Pourtant, le bilan de 2016 est plutôt positif. Et on attaque directement avec :

Des sorties !

  • On commence avec la sortie de Porn? What Porn? chez MxM bookmark en juin 2016. Notre premier 4 mains avec Valéry et surtout la concrétisation d’une envie qu’on avait depuis longtemps. Et des trois nouvelles qui forment ce recueil, toutes les chroniques ont été unanimes, c’est bien celle écrite ensemble qui a le plus plu. Nous avons adoré écrire à deux et on avait d’ailleurs écrit un article à ce sujet ici.

 

  • On enchaine avec la sortie de mon bébé Jeux de Scène en deux tomes chez Juno Publishing en novembre et décembre 2016. Si vous me suivez un peu, vous saurez que j’avais passé pas mal de temps fin 2015 sur des relectures, retravail etc. Et Jeux de Scène était le gros projet sur lequel j’avais travaillé. C’est un roman particulier, puisqu’il cumule d’être MM, de mettre en scène en ménage (MMM) et en plus de se passer dans les années 30, avec beaucoup de descriptions. C’est aussi un roman que j’aime d’amour (oui, on a le droit!), une histoire qui m’a accompagnée pendant très longtemps et l’avoir dans ma bibliothèque, avoir la chance de pouvoir le partager avec de nouvelles lectrices, comme dirait la pub: ça n’a pas de prix.

Des dédicaces.

  • Et oui, la sortie de ces trois romans m’a aussi permis de faire mes premières dédicaces pendant la Ycon et c’était vraiment une superbe expérience de pouvoir rencontrer ses lecteurs et échanger avec eux.
  • Nous avons pu remettre le couvert lors de Livres Paris et l’expérience a été une nouvelle fois des plus plaisantes. J’en veux Encore!

Des frustrations! (quand même)

  • Le nano wrimo: pour la première fois depuis 4 ans, je n’y ai pas participé! C’était affreux (non, je n’abuse pas du tout!) de voir les autres le faire et d’en être totalement coupée! C’est aussi un gros frein à mon rythme d’écriture de l’année, puisque généralement, cet évènement me permet de mettre un gros coup d’accélérateur. Pourtant, je ne regrette pas, je sais que je n’aurais pas réussi à le faire, je sais aussi que j’en serais ressortie lessivée et que ça n’aurait rien apporté de bon.
  • L’écriture (ou plus précisément l’écriture d’e-dylique), ce roman m’a littéralement fait m’arracher les cheveux. J’ai réécris certains chapitres 3 à 4 fois, et quand je dis réécris, c’est refait de fond en comble. J’ai trainé dessus et j’ai conscience que ce n’est pas uniquement la faute du roman, mais j’ai eu beaucoup de mal à ne pas procrastiner alors que j’aurais du écrire. Heureusement, en cette fin de trimestre, je suis heureuse d’annoncer que j’ai mis un point final à cette histoire. Victoire!

Des projets à venir

  •  Et on commence par un roman à quatre mains écrit, toujours, avec Valéry qui va sortir en mai et dont on a commencé à vous parler en mode teasing. Et avouons-le la rédaction de ce roman en mode marathon a contribué à mon impression d’être débordée sur l’année. Mais pour la première fois de ma vie (en fait, la première fois de notre vie), j’ai travaillé avec un plan. Le truc de l’écrivain adulte qui ne se lance pas à l’arrache avec une idée du début, une vague idée de la fin et une idée très précise des scènes de sexe. Non, plus sérieusement, c’était une très bonne expérience, pour cette histoire de plan, mais aussi parce que nous nous sommes retrouvées confrontées à un moment donnée (très près de la deadline!) à problème d’image renvoyée par un des personnages et que ça nous a appris beaucoup et que ça m’a aidé par la suite à débloquer e-dylique. Et c’était une aventure très amusante à faire.
  • Deux tomes de ce qui s’appelle encore aujourd’hui Malchance à venir chez MxM bookmark, normalement sur juin et octobre/novembre. Un beau projet dont je suis très fière également. Un projet dont je vais aussi beaucoup vous reparler. Une histoire fantasy/fantastique où vous allez suivre les aventures d’Adrien, malchanceux notoire et de Dalek… Dalek quoi (grrr… oui, j’ai aussi le droit de grrrer mes propres personnages). Plus sérieusement, cette histoire devait à la base être une novella d’une soixante de pages. Ca a fini en duologie…. pour, et on va en parler juste après, évoluer en trilogie. Qu’on ne vienne pas me dire que je ne m’étale pas après ça!

 La PAE (pile à écrire)

Pour les curieux, vous pouvez vous rendre ici pour voir ce qu’elle donnait l’année dernière. Disons le franchement, elle est partie complètement ailleurs. Et le seul projet qui était dedans à y être resté est E-dylique. Mais, j’ai des bonnes raisons !

D’abord, il y a eu les projets non prévus : dont le fameux 4 mains (pas ma faute, puisqu’une demande de notre éditrice chez HQN) et le tome 3 de Malchance. Parlons-en justement.

  • Malchance 3 : un projet issu d’une demande ou disons plutôt une suggestion de mon éditrice chez Mxm qui m’en a parlé à la dernière Ycon. Et moi des suggestions comme ça: ça m’inspire. Du coup, au lieu d’enchainer après e-dylique sur un projet de la PAE et bien, je vais profiter du camp nano pour attaquer la rédaction de ce roman. Nouveauté pour ce projet : j’ai fais un plan (maintenant que je sais en faire). Alors ok, peut-être pas le plan le plus précis de la planète, mais n’empêche que j’ai posé les grandes lignes et j’espère avec ça réussir à me contenir dans un nombre de pages raisonnable.

Et après ça? Et bien j’ai fais quelques changements dans mes projets. Tout d’abord, il y aura forcément :

  • Un nouveau 4 mains avec Valéry: OBLIGATOIRE. On ne sait pas encore sur quoi, ni quand, mais il y a de fortes chances pour que cela soit dans le même genre que nos deux essais précédents, soit de la romance légère/humoristique/érotique/délire puisqu’on s’y amuse beaucoup à deux.
  • La reprise d’un ancien projet sur des cupidons. J’avais écris un OS pour un défi d’écriture sur ce thème, et j’avais très envie de les reprendre. A priori, ce sera le projet après Malchance. Pour être honnête, ça s’est joué entre lui et le suivant. Mais après e-dylique, j’avais envie d’écrire un roman où la romance ne serait pas au cœur de l’histoire, mais plutôt mélangée avec.
  • L’autre histoire donc, était déjà dans la PAE de l’année dernière (la rescapée). La version rallongé de mon OS Ange. Je sais ce que je veux y mettre, je sais que ça va être de la romance contemporaine. Et donc à venir.

Les idées en vrac :

  • Des loups garous/vampires (oui!!!!) et c’est Val qui est contente! Parce que j’aime ça et que j’ai envie!
  • Toujours mon envie (la numéro 7 de la PAE 2016) de plein de petites choses qui se mélangent sur le monde du cirque/spectacle avec option fantastique / enquête: oui, c’est encore très vague!

Bref, voilà pour ce bilan, qui s’avère être positif dans son ensemble. Et rendez-vous l’année prochaine / dans quelques mois pour un autre point.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. vivianefaure dit :

    Joli bilan !

    Je te souhaite plein de motivation pour la suite ! 🙂

Répondre à vivianefaure Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :