Sexy World

Sexy World - Valéry K. Baran

Auteur : Valéry K. Baran.

Éditeur : Harlequin.

4ème de couverture : Mais qu’est-ce qui lui a pris d’accepter de participer à ce fichu test ? Frédérique savait bien, pourtant, que les Réalités Interactives, ces divertissements nouvelle génération qui manipulent vos neurones et vos sens, n’étaient pas pour elle. Si elle a accepté, c’est pour Lionel, le beau programmateur dont elle désespère d’attirer l’attention. Être propulsée en tête à tête avec lui dans un monde virtuel spécialement conçu pour être le théâtre de tous les fantasmes, voilà qui promettait d’être l’occasion idéale pour tenter un rapprochement. En théorie. Parce qu’en pratique, elle se retrouve toute seule, perdue au beau milieu de ce qui s’annonce être une immense orgie, le tout dans un état d’excitation très troublant. Il faut vraiment qu’elle retrouve Lionel…

Genre : Romance érotique (M/F)

Format : Nouvelle. Numérique. 53 pages environ.

 

Où le trouver ?

harcorp_sym_2010_4c_temp_hires Amazon_logo-8 Fédération_Nationale_d’Achats_des_Cadres_(logo).svg ITunes_11_Logo poets-ring-ebook-kobo-logo-200x200-150x150 google_play_icon___logo_by_chrisbanks2-d4s1i75

 

 

Genèse : Comme tous les autres auteurs HQN participant à cette série de publications, j’ai reçu un mail il y a quelques mois de notre éditrice me proposant d’écrire une nouvelle sur ce thème, en romance érotique pour ma part. Autant dire que je me suis évanouie cinq fois, puis que j’ai fait quatre saltos arrière et deux saltos avant (virtuellement, hein ? Le jour où je saurai faire des saltos on en reparlera xD) et que j’ai bien évidemment dit « oui » (assorti d’un « wahou ! » si je ne me trompe).
Par contre, la St Valentin et moi, c’est comme la St Valentin et Angela Morelli : je fais partie de cette catégorie de la population qui ne la fête jamais, qui capte à peine quand la date passe et qui n’a jamais écrit dessus. Du coup, j’ai cherché une manière à moi d’aborder ce thème, j’ai googleisé le sujet pour voir un peu ce qui se faisait pour la St Valentin et, en voyant tout ça : les restos, les hammams, les hôtels… j’ai eu l’idée d’une application virtuelle : un monde dans lequel on pourrait être projeté, et qui proposerait de vivre des expériences interactives soit, ici, de se plonger dans un univers romantico-sensuel spécialement conçu pour la St Valentin (donc avec ses restos, hammams, etc.).
Sauf que ça n’aurait pas été intéressant s’il n’y avait rien eu qui déconnait et… donc, des bugs surviennent.

Ce que je peux dire sur cette histoire, c’est que je me suis éclatée à l’écrire du premier au dernier instant ! J’ai adoré ça. C’est l’une de ces histoires magiques que j’ai écrit avec beaucoup de facilité, qui est venue très aisément, que j’ai écrit avec régal… Et puis j’ai pu aborder le sexe selon une manière que j’aime aussi, soit celle que j’appelle le « magic sex » (vous comprendrez en lisant !).
Chose rare pour moi, aussi, qui ai parfois du mal à écrire de la romance conventionnelle, ça m’est venu très aisément pour cette histoire : pour la St Valentin, pour Harlequin, j’ai tout de suite pensé qu’il fallait vraiment une histoire romantique. Je ne suis pas super « romantique », dans mes histoires : oui, bien sûr que je le suis, parce que les sentiments amoureux y sont toujours extrêmement importants, mais vous verrez rarement mes personnages se dire « je t’aime » ou se faire une demande en mariage, genoux au sol, bague à la main, tout ce genre de choses…. Mais j’espère être capable de faire passer ces sentiments au-delà de ce type de déclaration et j’ai mon petit cœur d’artichaut, pour de vrai. Cette nouvelle, en tout cas, est une nouvelle que j’ai voulue romantique (en plus de mêler de l’érotique, de la légère anticipation, de l’angoisse, de l’aventure… oui, il y a tout plein de choses dedans !).

Inspiration :

Ou, d’une manière plus générale, tous les autres romans/films/animes qui traitent de réalité virtuelle et de plongée dans des sortes de « rêves », soit Paprika (ci-dessus), le début de l’anime Cobra, le film Inception, la nouvelle Souvenirs à vendre ou le film Total Recall qui en a été inspiré, etc. (ça se voit beaucoup que j’aime ce sujet ? ^^).

Extrait :

Et les tissus craquèrent.
Le soutien-gorge de Fred céda en répandant une coulée de perles à ses côtés, et la tunique de Lionel finit de se déchirer au niveau de son col, lui permettant de s’en extirper enfin. Et, plus encore que ce que Fred avait ressenti jusque-là, le contact de leurs ventres nus l’électrisa, comme s’il s’agissait de l’acte le plus sensuel qui soit, comme si elle découvrait cette sensation pour la première fois. Tremblants, ils se resserrèrent l’un contre l’autre, cherchant leurs lèvres, leurs peaux, la moiteur envoûtante de leurs langues, traçant des traînées humides le long de leurs mâchoires et des courbes de leurs cous.

Autres extraits sur Pinterest.

Nouvelle parue également dans L’intégrale Saint Valentin :

On en parle ?

  • Sur Blue Moon, en section « coup de cœur »,

Voilà une des sept nouvelles que HQN prépare pour la St Valentin et qui sortent le 6 février. Et celle-ci est un bon crû qui allie une grande sensualité à un contexte original et bien vu.

Lire l’intégralité de l’avis ici.

J’ai aimé la plume de Valéry K. Baran , que je ne connaissais pas. Elle nous décrit un monde « parallèle » qui bug car en version test mais qui a le mérité de faire sortir nos personnages de leurs carcans professionnels.
On va vivre des moments forts entre ce bel homme des « laboratoires » et cette jeune femme qui ne veut pas faire de Réalité Interactive. Mais que vont-ils advenir ? A découvrir dans cette très belle romance…

Voici donc une petite nouvelle qui remplit parfaitement son contrat: nous évader l’espace de quelques pages, avec beaucoup de bonne humeur, un côté un peu « fou » (de par cette fameuse réalité virtuelle), le tout étant saupoudré de passages sexys.

Lire l’intégralité de l’avis ici.

Cette nouvelle a de nombreuses qualités : elle est bien écrite, le monde mis en place est génial, les personnages sont vraiment bien construits et ce malgré le petit nombre de pages. J’ai beaucoup aimé le côté aventure, le côté limite SF de cette nouvelle. Valéry K. Baran propose quelque chose d’original et dépaysant et j’aime.

Lire l’intégralité de l’avis ici.

Précédent

C’est la saison des bilans!

Suivant

NanoWrimo 2014: Le bilan correction.

  1. J’ai beaucoup apprécié cette nouvelle. Je trouve que faire débuter une histoire d’amour dans un monde virtuel est très original. J’ai bien aimé le côté sensuel et j’ai bien rigolé avec tous les bugs.

    • Merci beaucoup, Laurence ! C’est vraiment très sympa d’avoir ton avis ici. Le sujet est très original, oui. J’ai adoré écrire dessus (les réalités virtuelles, c’est quelque chose que j’aime beaucoup, j’avoue), je suis donc particulièrement contente de voir que tu as aimé aussi. 🙂

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :