Jeux de Scène (Tome 1)

jds-couv

Auteur: Hope Tiefenbrunner

Résumé : Dans le Gehenna des années 30, la dernière revue du Millénium fait grand bruit et attire chaque soir toute la bonne société de la ville venue s’y acoquiner malgré la prohibition. Propriétaires du club et à la tête d’un des plus puissants clans mafieux de la ville, Jin et Ryôma Kohaku ne s’attendent certainement pas à y rencontrer le très intrigant danseur Dorian Feamster. Mais l’attirance et l’envie qu’il éveille rapidement en eux se heurtent à de nombreux obstacles : la relation secrète que les deux cousins entretiennent, le qu’en-dira-t-on, les motivations de Dorian, Satomi, le directeur du cabaret, qui cherche à les empêcher de s’approcher, les jeux de pouvoir et d’influence qui entourent les membres du clan. Entre secrets, méfiance et envie, la relation entre Dorian et les deux cousins Kohaku a-t-elle une chance ?

Genre : MMM, MF, années folles, suspens, romance.

Format : Roman en numérique et papier (392 pages ). Tome 2 ici

Où le trouver :

amazon_logo-8-150x150itunes_11_logo-150x150b2fdca_af9a8af05f9c4427b2adab90acf6e4ccmv2poets-ring-ebook-kobo-logo-200x200-150x150google_play_icon___logo_by_chrisbanks2-d4s1i75-150x150

 

 

 

Note: En partie écrit lors du Nanowrimo 2012

Booktrailer du roman:

La genèse:

Jeux de Scène est à la base une fanfiction Naruto, vous trouverez d’ailleurs une entrée sur ce blog à ce sujet ici.

Jeux de Scène, c’est ma fanfiction transition à moi. C’est à dire l’histoire que j’ai écrite comme étant une fanfiction mais qui n’avait plus rien d’une fanfiction, l’étape avant le grand bain dans le monde de l’original. Je me souviens d’ailleurs avoir construit l’histoire non pas à partir des personnages du fandom, mais de son scénario et d’avoir placé les personnages de Naruto dedans (en faisant comme une sorte de casting, de qui serait qui, ce qui avait été très drôle à faire et autant vous dire que certains d’entre eux n’affichaient plus vraiment leur caractère de base!).

Cette histoire a une place vraiment très particulière pour moi. Elle m’a accompagnée pendant 4 ans de ma vie déjà : 2 ans pour l’écrire et près de 2 ans pour la publier sur le net. Elle rassemble aussi énormément de choses que j’aime: les années folles, les mafieux, la prohibition, l’univers du spectacle, des cabarets, cette histoire d’amour à trois, etc… C’est aussi plein d’idées qui ont vraiment pris le temps de s’associer, de mûrir pour créer cette histoire.

Quand j’ai eu fini de la publier, je me disais que voilà, ça en resterait là mais… je crois que je n’avais pas envie de l’abandonner, pas encore. Mais, je me disais que la thématique, le trio associé à de l’historique n’aurait pas sa place dans l’édition. Mais, on (les concernées se reconnaitront!) m’a convaincue du contraire et petit à petit, l’idée de retravailler cette histoire, de lui offrir une nouvelle vie à germer. Alors, je me suis relancée dans la correction, l’amélioration, certains changements se sont d’ailleurs révélé nettement plus profitable à l’histoire. Et je suis vraiment heureuse de l’avoir fait et de pouvoir la faire découvrir sous un nouveau jour.

Liens:

Pour vous mettre dans l’ambiance ou à écouter pendant la lecture, il existe plusieurs playlists sur deezer qui n’attendent que vos oreilles.

Et pour les curieux voir cet article qui présente un certain nombre des éléments que j’ai utilisé lors de l’écriture de cette histoire.

On en parle:

Sur le Blog A tout Livre :

Il faut saluer tout bonnement le talent de Hope Tiefenbrunner qui « sait » raconter une histoire, sa passion pour le contexte qui ressort dans ces descriptions de numéros, de réactions, de petits jeux de pouvoir, de complicité, de défiance, de rivalités, de haine, d’amour, de violence, de passion, le tout au cœur de… Gehenne…

Lire l’intégralité de l’avis ici

Sur Book is not the enemy:

Les dialogues sont percutants, réalistes, non dénués d’humour et de remarques parfois graveleuses, aiguisant notre appétit. De plus, la psychologie des protagonistes nous est proposée toutes en nuances, rien n’est complètement noir ou complètement blanc. Si cruauté et violence il y a, elles ont une raison d’être.

Lire l’intégralité de l’avis ici

Sur En mâle de chronique :

En bref, « jeux de scène » est un livre dont on ne décroche pas avant la fin, un subtile mélange entre la danse (le passage où Dorian danse est tout simplement magique), les complots, le ménage à trois qui s’installe, les guerres intestines, tout ça sur fond de musique des années folles… Un excellent premier tome qui me donne envie de lire la suite avec grande impatience.

Lire l’intégralité de l’avis ici

Sur booknode:

Entre devoir et sentiments, passion et interdits, complots et luttes intestines, danses sur les planches ou dans un lit, confiance et méfiance, trahisons et double jeu, partages et tout ce que cela engendre, duo à trio, couple à ménage, tout se tisse délicatement, mais on sent de suite que rien n’est laissé au hasard, chaque détail compte, tout est maitrisé, de la trame au développement de l’intrigue, de la plume qui chante de spectacles en scènes sensuelles de toute beauté.

La première partie est superbe. L’histoire prend son temps pour démarrer mais nous plonge dans l’univers des années 30 (une période que j’aime beaucoup) et dans les débuts des Cabarets plus osés. Les descriptions des danses sont si précises et entraînantes que l’on si croirait. Et en arrière plan, le monde impitoyable des mafias se dessine

Précédent

Retour sur la Y/Con 2016

Suivant

Bilan de l’année 2016 – Valéry

  1. Chibimaya92

    Après avoir lu ( de trop nombreuses fois ) la fanfiction avec Naruto, je suis trop pressée de voir ce que cela va donner en version original

    • J’espère qu’elle te plaira aussi dans cette version alors.

      • Miss coco

        Bonjour
        est ce que le tome 2, sortira pour Noël ? Et est ce avec les mêmes personnages ?
        Très bonne soirée

        • Hope Tiefenbrunner

          Le tome est prévu pour fin décembre, je n’ai pas encore la date exacte. Et oui, c’est avec les mêmes personnages, l’histoire ne se termine pas au tome 1 en fait.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :